Depuis les premiers coups de marteau sur un morceau de rail de chemin de fer au fond du jardin de Yann Petit, quand il était enfant, bien du temps a passé. Un premier stage d’initiation à la forge à 25 ans, après des études de psychologie lui a permis de réaliser ses premiers couteaux médiévaux. Un second stage, à 35 ans, lui a fait découvrir l’univers des pliants. Un troisième à 39 ans l’a rapproché d’un début de maitrise des arts du fer et du feu. Il ne fallait pas moins de presque 20 ans pour voler de ses propres ailes dans le monde de la coutellerie. Sa pratique s’est enrichie après une première vie dans le soin, de nombreux voyages en Asie et son implication dans de nombreuses reconstitutions historiques. Yann Petit présente aujourd’hui une variété de modèles tant pour les professionnels que les particuliers, les passionnés d’histoire ou les amateurs de belles lames.

0